Collège François Rabelais Mons en Baroeul

Ambition Innovation Réussite

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Imprimer PDF

Un mois une oeuvre - Février 2017

Bal du Moulin de la Galette

de Auguste renoir (1876, Musée d'Orsay)


Au bal du moulin de la Galette,

Une fillette aussi joliette

Qu'une enfant folâtre

 

Vingt quatre femmes jolies,

Que des couleurs vives

Avec du Bizet et compagnie.

Avec un ou deux hommes,

Que boire sous ce soleil d'or

Que de l'alcool.

Toute en souriant, rigolant,

Que des fleurs roses

Et des pâquerettes fleuris.

Avec un orchestre symphonique,

Que des cuivres et compagnie

Dansant sur des valses très rythmiques.

 

Yanis, 6e2

 


 

Un après-midi au bal du Moulin de la Galette,

Quel meilleur moyen de s'amuser,

Danser, jouer, chanter,

Et faire la fête.


Des couples joyeux,

Dansant la valse ,

En se faisant des farces,

Qu'ils sont heureux!


Deux hommes jouant aux dames,

Riant, discutant,

Tout en trinquant,

Avec deux jolies femmes.


Pantalons rayés,

Costumes de gala,

Robes de soie lilas,

Tous bien habillés.


Beaucoup d'hommes,

Faisant la cour à leur fiancée,

Leur donnant des baisers,

En soulevant leur chapeau haut de forme.


Beaucoup de monde au bal,

Dansant au rythme de morceaux,

De Bizet, Strozzi et Fiocco,

Des châles autour de leur taille.


Rien pour troubler cet après-midi de fête,

Où des morceaux de musique et de chants,

Construiront cet air si enchantant,

Juste de quoi perdre la tête.


Alia, 6e2

 

Chaque année au bal du Moulin de la galette de très nombreuses personnes s'y précipitent. Parmi celles-ci, il y avait trois meilleurs amis qui se connaissaient depuis la maternelle. Ils se nommaient Anaïs, Sana et Nathan. Ils s'amusaient souvent ensemble et étaient inséparables. Pendant la soirée les trois restaient ensemble, dansaient ensemble et riaient ensemble . Tous les trois étaient âgés de 24ans. Anaïs était institutrice en maternelle, Nathan professeur de mathématiques au collège et Sana professeur d'EPS en lycée. Ils avaient un bon niveau de vie et en profitaient. C'étaient de bons vivants.

Le jour du bal leur bonheur rayonnait sur toute l'assemblée. Ils riaient, dansaient, buvaient. Leurs conversations étaient riches et intéressantes. Tout le monde enviaient leur bonheur.

Nathan, 6e4